*
Menu

Définition du massage

Le verbe masser signifie toucher. Il vient de l’arabe «mass». Le massage se pratique sur la peau, enveloppe sensorielle qui possède des milliers de récepteurs.

Ces récepteurs nerveux sous-cutanés transmettent au cerveau les perceptions du toucher (plaisir, douleurs, froid, chaud, etc...).

Le massage est un toucher manuel plus ou moins appuyé sur les muscles, pratiqué de manière volontaire sur une personne assise ou allongée.

Le massage classique provoque un échauffement du muscle et une activation de la circulation sanguine. Il peut être utilisé pour favoriser l’élimination de l’acide lactique produit par la fermentation anaérobie au cours d’efforts prolongés (sport, travail). Il peut stimuler la lymphe, et donc favoriser un meilleur système immunitaire.

 

Un bon massage permet de décontracter, dénouer les muscles et de vaincre les tensions nerveuses.

Il y a bien longtemps déjà, les Egyptiens, les Grecs et les Romains utilisaient le massage après le bain avec des huiles aromatiques pour s’embellir et se préparer au sport.

Aujourd’hui encore, des mamans indiennes et asiatiques massent leurs bébés avec des huiles aromatiques.

Il faut distinguer le massage de bien-être dont le but est la détente corporelle et psychique du massage médical ou thérapeutique  prescrit par les médecins. Que se soit l’un ou l’autre, tous les massages doivent être pratiqués par des masseurs professionnels diplômés et reconnus afin d’exercer des techniques adéquates, et sans danger.

 

Pour que le massage se déroule le plus harmonieusement possible :

 

La personne se sentira attendue, accueillie.
Une anamnèse sera établie.
La pièce sera chaude, claire, propre.
Des bougies y seront allumées.
Une odeur d’huiles essentielles sera diffusée afin de créer une atmosphère agréable.
L’intimité de la personne sera respectée, elle pourra se déshabiller derrière un paravent.
Lors du massage on s’inquiètera de son bien-être (position, chaleur, etc.).
La personne sera couverte par des linges, seule la partie à masser sera découverte.
Le massage devra être doux (effleurage) ou ferme (pétrissage) mais ne sera jamais douloureux !

Lorsque la séance sera terminée, on lui laissera un temps dans l’intimité pour se rhabiller.
Une tisane lui sera proposée pour bénéficier d’un moment de partage.

L’accueil, le respect de la personne, et la chaleur humaine, sont des clés pour aider la personne à lâcher prise et apprécier ce moment de bien-être.
Et bien sûr, une entière confidentialité lui sera assurée.

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail